• Credo

    J’ai trouvé cet été cette merveille de Lucien Jacques (1891-1961)

    Poète, aquarelliste, graveur. Ami de Gide, de Guillevic, de Prévert mais surtout de Jean Giono, avec lequel il a animé les Rencontres du Contadour.

    Ce Poème est extrait du « Tombeau d’un berger »

    Credo

     

    Je crois en l’homme, cette ordure

    Je crois en l’homme, ce fumier

    Ce sable mouvant, cette eau morte

    Je crois en l’homme, ce tordu,

    Cette vessie de vanité

    Je crois en l’homme, cette pommade

    Ce grelot, cette plume au vent

    Ce boutefeu, ce fouille-merde

    Je crois en l’homme, ce lèche-sang

     

    Malgré tout ce qu’il a pu faire

    De mortel et d’irréparable

    Je crois en lui

    Pour la sûreté de sa main

    Pour son goût de la liberté

    Pour le jeu de sa fantaisie

     

    Pour son vertige devant l’étoile

    Je crois en lui

    Pour le sel de son amitié

    Pour l’eau de ses yeux, pour son rire

    Pour son élan et ses faiblesses

     

    Je crois à tout jamais en lui

    Pour une main qui s’est tendue

    Pour un regard qui s’est offert

    Et puis surtout et avant tout

    Pour le simple accueil d’un berger

    (Association des amis de Lucien Jacques. 10 rue Fontaine Vieille, 04800 Gréoux les Bains)

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :