• Enchevêtrement

     

    Le bois et la pierre et la terre rougie de son sang

    Le chant de l’oiseau, le souffle du vent heurtant les arbres

    Le ruissellement de l’eau à peine sortie de sa glace

    Et le temps s’est écoulé sans plus rien promettre

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :