• Roy

     

    Il meurt de se voir dans ses yeux

    De devoir se dévoiler à lui-même

    Que peut faire sa cuirasse,

    Que peuvent faire ses mots

    De poète perdu dans l’indécis

    Au-delà le silence n’est qu’apparent

    La rumeur ne le concerne guère

    Le bal des cyniques

    Se poursuit dans la plus dense insouciance

    La ville maudite restera debout demain

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :